L’alimentation

La banque alimentaire

Le déficit chronique de la pluviométrie, l’appauvrissement et l’érosion des sols, la dégradation constante de l’environnement que subit le département d’Aribinda rend aléatoires les productions agropastorales escomptées en fin de chaque campagne agricole. Ce contexte défavorable mettait ainsi les populations de la zone dans une situation d’insécurité alimentaire et de malnutrition et donc dans un état de survie.

La banque alimentaire était une réponse possible à cette insécurité. Le principe est simple. Avec une somme d’argent donnée par ASSS, les villageois achètent du mil lorsque le cours est bas, et le stockent dans un grenier à grain. Lorsque le mil commence à manquer, entre deux récoltes, la banque gérée par les villageois eux-mêmes, vend au meilleur prix les quantités de céréales nécessaires à l’alimentation des familles.

Aujourd’hui, ASSS a doté la banque de céréales de Gorguel d’un capital qui permet l’achat de 16 à 20 tonnes de céréales.

La coopérative a également été dotée d’une charrette asine pour transporter les sacs de 100 kgs.

 

Financement engagé : 1 000 €

  • Construction et entretien du bâtiment de stockage

 

Montant du financement de l’action : 30 000 € (capital versé en 10 ans)