De l’eau potable pour 9000 villageois

L’année 2017 aura été celle de la réalisation de deux grands projets : une zone maraîchère de 5 000 m² et la réhabilitation de 18 forages.

Cette dernière réalisation a permis à 9 000 habitants des villages du Sahel au nord du Burkina Faso d’accéder à l’eau potable. Il faut compter trois années pour faire aboutir un tel projet. La première année est celle de l’étude de faisabilité, la deuxième correspond au montage du projet et à la recherche de financements et enfin la troisième est celle des travaux.  

Ce sont donc 18 villages qui ont bénéficié chacun de la réfection totale d’un forage : démolition et reconstruction de la superstructure, remplacement de la pompe. Les profondeurs des ouvrages se situent entre 49 et 95 m. Quant aux débits, ils varient suivant les endroits de 0,7 à 6,5 m3 à l’heure. Dans le Sahel, le débit minimum retenu est de 0,7 m3 à l’heure. Les travaux ont été menés par des entreprises burkinabè spécialisées dans les travaux hydrauliques bien spécifiques dans cette région particulière qu’est le Sahel. Chaque association villageoise des « usagers de l’eau » a suivi une formation concernant l’hygiène et la gestion de l’eau.

Nécessitant un budget de près de 100 000 euros, ce programme d’accès à l’eau potable a pu être mené à bien grâce au soutien financier de la Communauté de l’Agglomération d’Annecy (maintenant Le Grand Annecy), de la ville d’Aix-les-Bains, de Chambéry Métropole (maintenant Grand Chambéry l’agglomération), de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse. De leur côté, les villages sahéliens bénéficiaires ont apporté une contribution financière ainsi qu’une aide matérielle sur le terrain. Quant à A.S.S.S., sa participation a été de 12 % du montant du projet, soit 12 000 euros. Cet important apport a pu être réuni grâce à toutes celles et tous ceux qui nous suivent : les donateurs, les parrains de projets, les troupes qui jouent pour l’association, les spectateurs de nos manifestations… Bref, c’est une véritable chaîne de solidarité qui unit l’ensemble des acteurs et bénéficiaires de ces projets de développement, voire de survie.                                                                                                                                                          

Le programme d’action 2018 est en cours d’élaboration, il concernera l’aide aux groupements féminins, l’éducation, la lutte contre la désertification, l’électrification d’écoles… A.S.S.S. donne rendez-vous à toutes et tous à l’occasion de ses prochains spectacles en 2018.