Conférence-débat « Vivre au Sahel,aujourd’hui »

Nous avons le plaisir de vous informer de la venue dans nos Pays de Savoie de Djibril Koura, le représentant permanent d’Amitié Solidarité Savoie Sahel (A.S.S.S.) au Burkina Faso.

A cette occasion, une conférence-débat                                                        est organisée sur le thème                                                                                  

 « Vivre au Sahel, aujourd’hui »                                       le samedi 8 avril à 17h00,                                   salle des fêtes de Saint Félix

Une exposition et un film produit par A.S.S.S. compléteront ce moment privilégié.

 

L’intervention de Djibril Koura permettra  de mieux comprendre les aspirations des sahéliens, d’approcher concrètement leurs difficultés mais aussi de mesurer les améliorations de leur vie quotidienne  suite aux actions menées dans les villages soutenus par A.S.S.S.  Ce sera également l’occasion  pour  de nombreux sympathisants d’A.S.S.S.   de  retrouver  et de dialoguer avec celui qui, il y a quelques années, les avait particulièrement enthousiasmés lors d’une rencontre similaire.

Ingénieur agronome, responsable pour le Burkina Faso d’une ONG internationale, président de l’association Hansina Domba (Aidons-nous !) partenaire de A.S.S.S., Djibril Koura est également  impliqué dans l’environnement social en qualité d’élu municipal d’Aribinda, commune avec laquelle A.S.S.S.  a passé une convention de développement.

Le pot de l’amitié clôturera cette manifestation.                                     L’entrée est libre.

 

 

 

 

Un spectacle au profit d’Amitié Solidarité Savoie Sahel

 

Pour la quatrième année consécutive, la troupe des Balouriens présentera leur spectacle en patois

A Saint-Félix, le vendredi 3 mars 2017, à la salle des fêtes à 20 h.

 

Les Balouriens de Chainaz présentent leur  nouvelle comédie intitulée:  

                                  N’tron Firmin (Notre Firmin)

 

 Firmin, modeste paysan (4 vaches et 1 veau) arrive à un tournant de sa cvie : sa mère, la Mélie, qui l’étouffait, vient d’entrer à la maison de retraite. Le voilà donc libre !

Au milieu de la prairie où il va faner, sa vie bascule : deux campeuses délurées le dévergondent. Célestin, le maire, veut faire de lui un aubergiste et Julie, l’institutrice du village, fait fondre son cœur !

Notre brave Firmin triomphera-t-il de ces bouleversements professionnels et sentimentaux ?

 

Un spectacle à ne pas manquer ! Une fois encore, les Balouriens nous plongent dans un passé plein de saveur où le rire est assuré.

Cette soirée est organisée au profit de l’association Amitié Solidarité Savoie Sahel (A.S.S.S .).

A l’entracte, seront proposés des rissoles, des gâteaux, des boissons…

 

Voeux 2017

      Amitié Solidarité Savoie Sahel  fête ses quinze ans de présence dans le Sahel au Burkina Faso!

Quinze années pendant lesquelles avec beaucoup d’entre vous, nous avons pu participer au développement de villages de cette région si attachante…voeux-2017

Les 43 villages de la commune d’Aribinda se joignent à l’équipe d’Amitié Solidarité Savoie Sahel pour vous souhaiter une excellente année 2017.

                                                  Solidairement vôtre.

La troupe théâtrale L’Estrade joue pour le Sahel

 

 La troupe L’ESTRADE présente affiche-festival-3-saint-felix-2017-2copier

                   PARFUM ET SUSPICIONS

         au profit d’Amitié Solidarité Savoie Sahel

 

Dimanche 5 février 2017 à 17h

salle des fêtes de Saint-Félix.

 

 

PARFUMS ET SUSPICIONS, 

une comédie policière de Bruno Druart mise en scène par Solange Chard.

 p1020811Irma Santos est assassinée. Le fringant commissaire Oscar Berthomieu ne tarde pas à entendre parler des sœurs Martin qui se réunissent tous les jeudis pour jouer aux cartes : cinq sœurs, cinq personnalités contrastées…et aucun alibi !

Vingt-quatre heures pour une enquête rondement menée : les sœurs Martin vont devoir divulguer quelques secrets bien gardés…

p1020809-1

Un projet innovant: l’irrigation par goutte à goutte

Un projet innovant : l’irrigation par « goutte à goutte »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après la construction par A.S.S.S. de  l’ensemble scolaire de Gorguel, l’un des 43  villages de la commune d’Aribinda, un jardin  potager attenant au forage de l’école a été  créé.

Très vite, des femmes, membres du  groupement féminin de l’association locale  Hansina Domba, ont mesuré tout l’intérêt  qu’elles pouvaient tirer de la culture  maraîchère.

L’extension du jardin scolaire s’est très rapidement montrée insuffisante devant le succès grandissant de cette nouvelle activité qui a néanmoins trouvé ses limites : une fatigue excessive due au pompage manuel de l’eau et de l’utilisation systématique de l’arrosoir, par ailleurs fort dispendieuse en eau.
La création sur un hectare d’un véritable périmètre maraîcher irrigué par le procédé du « goutte à goutte » alimenté par une pompe solaire à partir du forage existant s’est donc imposée.
En mars 2015, des membres de ASSS accompagnés des responsables des groupements masculins et féminins de l’association partenaire locale Hansina Domba ont visité un certain nombre de sites maraîchers à Ouahigouya et à Dédougou. Les informations techniques recueillies, les commentaires des exploitants, les rencontres avec des entreprises spécialisées dans l’énergie solaire et l’irrigation ont permis d’arrêter le projet.
Outre la suppression du pompage, de l’arrosage manuel, du gaspillage de l’eau, cette réalisation prévue dans le second semestre 2016 permettra la culture maraîchère tout au long de l’année dans l’esprit des « six S » : Se Servir de la Saison Sèche en Savane et au Sahel.
Elle aura un impact certain sur la sécurité alimentaire dont bénéficieront directement et indirectement près de 1 000 personnes.
Ce projet traduit en définitive l’envie d’entreprendre des groupements féminins.

P1070013Au plan technique, il a nécessité une étude préalable de faisabilité. L’installation d’un château d’eau  de 7 m3, de panneaux solaires, d’une pompe solaire, de kits d’irrigation «  goutte à goutte  » et la formation des utilisateurs mobiliseront un budget de l’ordre de 35 000 euros.

Lien vers la vidéo

L’eau reste un problème majeur: des forages sont à nouveau programmés en 2016

L’eau, un problème majeur …

Sur l’ensemble de la commune d’Aribinda, on recense 233 forages fonctionnels sur les 292 existants, soit un forage pour 390 habitants en moyenne.

On con1-DSC_0302state de fortes disparités dans l’accès à l’eau potable. En effet, très peu de forages peuvent respecter la norme nationale d’un point d’eau pour 300 habitants. Leur fréquentation est généralement largement supérieure à 400 personnes ce qui occasionne des attentes interminables tant dans la journée que dans la nuit. Un forage en panne entraîne de grands déplacements, des files d’attente encore plus longues …Compte tenu de cette situation qui ne s’améliore que lentement, A.S.S.S. s’engage à soutenir à nouveau le  « programme Eau  » du Plan Communal de Développement d’Aribinda (PCD). Ainsi, dans le cadre de la nouvelle Convention passée avec l’Etat et plus précisément à l’occasion du Protocole d’Entente avec la Commune, après la réalisation  en 2015 de 6 nouveaux forages , ASSS réhabilitera en 2017 dix huit forages sur les quarante et un ouvrages en panne.Plus de 7 000 villageois sont concernés par ce programme.

Ces travaux s’accompagneront de formations à l’intention des bénéficiaires avec deux objectifs : appréhender la gestion de l’eau (maintenance, redevance…) et sensibiliser à l’hygiène.
Le financement de ce programme de l’ordre de 110 000 euros est assuré dans le cadre de la loi Oudin – pour les plus récents – par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, la Communauté de l’Agglomération d’Annecy, la Ville d’Aix les Bains ,Chambéry Métropole et par A.S.S.S.

Apporter un nouveau point d’eau atténue le risque de maladies infectieuses, raccourcit les attentes, rend moins pénible l’approvisionnement journalier et concourt, en définitive, à freiner l’exode rural.

A bientôt sur les marchés de Noël de Saint-Félix, Alex, Cognin et Chambéry

Cette année, l’association  « Amitié Solidarité Savoie Sahel  » sera présente sur quatre marchés  de Noël.

p1060667bA Saint-Félixdimanche 27 novembre 2016 de 9h à 17h.

 

 

 

  •  Au marché de noël solidaire  à Cognin, leaffiche-marche-noel-cognin-2016 dimanche 3 décembre 2016, salle de La Forgerie  de 10h à 18h .

 

 

 

  •  Dans un chalet  sur le marché de Noël de Chambéry , boulevard de la Colonne,  jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 décembre  2016.

  • Sur le marché de noël d’Alex le vendredi 9 décembre 2016.

pc100282

     

   Venez visiter nos stands où vous trouverez des savons, du karité, de l’artisanat du Burkina,  des décorations de Noël…      

               Pensez à vos  cadeaux de Noël !!!

 

 

Fête des cultures à Moutiers, samedi 19 novembre 2016

Rencontre des cultures à Moûtiers au gymnase  Georges Larnaud 

 samedi 19 novembre 2016

               à partir de 11 h 30

Venez nous rejoindre pour      affiche-fete-des-cultures-modifie-2-2-copier un repas partagé et une visite des stands de nombreuses associations solidaires internationales.

 

Vous pourrez prendre connaissance des actions  menées par Amitié Solidarité  Savoie  Sahel. 

Nous proposerons de l’artisanat du Burkina, des  produits à base de karité….

Les actions d’ASSS en 2015 et 2016

Dans un Burkina Faso en route vers la démocratie, l’action d’Amitié Solidarité Savoie Sahel revêt encore plus d’importance pour aider les villageois à réaliser leurs  propres projets dans un pays où les aspirations des populations sont sur le point de se réaliser.

Depuis 13 ans, notre engagement est fondé sur le constat que pour éviter les tensions, les souffrances et les morts dues à l’immigration forcée, il faut aider au développement des peuples dans leurs propre pays. L’histoire nous légitime dans cette vision des relations à établir entre les pays riches et les pays pauvres.

Cette année encore, en relation étroite avec la commune d’Aribinda et l’association Hansina Domba, nous ne ménagerons pas nos efforts, aidés par nos collectivités locales, nos partenaires, nos parrains et nos donateurs.

Nous agirons dans plusieurs domaines :

 – Accès à l’eau potable pour 10 000 villageois supplémentaires :

Six forages  réalisés  en 2015, 18  seront réhabilités en 2016 (2) camion foreusedans le cadre de la convention passée avec l’État burkinabè.

– L’éducation :

Soutien aux écoles de Gorguel et de Dalla et aux élèves qui poursuivent leur scolarité au collège-lycée d’Aribinda et divers établissements: 300 jeunes concernés.

 

– Développement des activités génératrices de revenus :

4Soutien logistique aux douze villages dont l’objectif est la production, la conservation et à la commercialisation du haricot et du sésame.

– Sécurité alimentaire :

Lutte contre la désertification et remise en culture de terrains dégradés.

– Soutien logistique pour un projet innovant initié par des groupements féminins :

Création d’un périmètre maraîcher de 7500 m2 irrigué suivant le procédé du  « goutte à goutte « .

 Soutien logistique aux quatre villages dont l’objectif annuel est la restauration de 40 ha de terres dégradées.

 

La commune d’Aribinda (province du Soum, région Sahel, nord Burkina Faso) a une population de plus de 90 000 habitants répartis 2007 réunion des villageois de Senaikaye avec ASSS (2)dans 43 villages et sur une superficie d’environ 3 000 km2.

Six nouveaux forages en fonction

Le programme 2014-2015  « accès à l’eau potable » est en voie d’achèvement.                                       3-SAM_1388

Ces six forages, alimentent en eau potable, 3000 habitants , qui jusqu’à ce jour, en étaient privés.

2-Forage NIAFO6
      Ce programme se termine, la      mobilisation se poursuit … avec un  projet en cours d’élaboration,  prévoyant la réhabilitation de 18  forages en 2016.